SODOME, MA DOUCE

Crédit photo : Ghislain Mirat